Parler de la sexualité en ligne à l’école ou dans le cadre du travail avec les jeunes

Il est important que les enseignants et les travailleurs sociaux s’intéressent aux activités en ligne des élèves et des jeunes. 
Parlez avec eux de leurs recherches sur Internet, de leurs amis en ligne, de leurs jeux favoris, des sites qu’ils visitent, mais aussi de la sexualité sur le web. L’idée d’entamer une discussion sur le sujet vous met mal à l’aise ? Nous vous donnons ici quelques astuces qui vous permettront d’aborder plus facilement la question de la sexualité en ligne en classe, dans le cadre du travail avec des jeunes, au sein d’une institution, etc.

La sexualité en ligne, c’est-à-dire la recherche d’informations, de photos ou de récits d’expériences vécues par d’autres en la matière, est tout à fait normale chez les jeunes, dont l’imaginaire sexuel est en plein développement.
Une série de risques sont toutefois liés au sexe sur Internet. Les jeunes doivent être informés de ces risques, de façon à pouvoir les gérer en connaissance de cause. Vous trouverez dans cette section des conseils pratiques qui vous aideront à aborder au mieux l’éducation aux médias sous l’angle de la sexualité en ligne. 

Nous proposons ici une série d’astuces utiles pour entamer un dialogue avec les jeunes sur la sexualité et internet.

Comment aborder le sujet ?

  • Il n’est pas nécessaire d’instaurer un cadre sérieux et solennel pour discuter avec les . Vous pouvez très bien partir d’un événement, d’une émission télévisée, d’un article dans le journal, etc.
  • Optez pour une approche interactive. Évitez les « monologues », encouragez la dynamique de groupe et la participation de chaque jeune.
  • Vous pouvez utiliser des outils éducatifs comme le dossier « Connected »
  • Vous trouverez d’autres dossiers pédagogiques via le lien suivant 
  • Intégrez l’éducation à la sexualité en ligne dans le programme pédagogique.
  • Prenez toutes les questions ou remarques des jeunes au sérieux. S’ils ne veulent pas discuter en détail de certaines choses, respectez leur choix.
  • N’abordez pas seulement les problèmes et risques potentiels, mais parlez aussi des forums, sites, blogs… intéressants.
  • En tant qu’enseignant, membre de la direction ou éducateur, renseignez-vous également afin de trouver des sites web de qualité où les jeunes peuvent trouver des informations sur la sexualité.
  • Ne vous découragez pas si les jeunes semblent « absents » - discuter ouvertement de ce sujet n’est pas évident pour tous.
  • Instaurez une relation de confiance : les jeunes se tourneront spontanément vers vous s’ils ont besoin d’informations et vous considéreront comme une personne de confiance.

Comment parler de la sexualité en ligne ?

Amenez les jeunes à devenir des internautes critiques

  • Faites-leur prendre conscience qu’il y a beaucoup d’informations inexactes sur le web. À propos du sexe aussi.
  • Cherchez vous-même des sites de qualité qui traitent de la sexualité.
  • Expliquez-leur clairement que les images pornographiques sont des fantasmes et qu’elles tournent exclusivement autour du désir et de la jouissance. Soulignez que le sexe est aussi une expression de l’amour que se portent deux personnes, dans une relation d’égal à égal.
  • Faites-leur comprendre que les médias véhiculent souvent des clichés sur les hommes et les femmes. Les femmes par exemple sont souvent représentées comme soumises et inférieures, mais la réalité est tout autre.
  • Soulignez que certaines choses (le porno par ex.) peuvent choquer ou être mal interprétées. Il ne faut donc pas les relayer sans réfléchir.
  • Insistez sur le fait que chacun a ses propres limites en matière de sexualité. On constate par exemple que les garçons et les filles vivent très différemment les expériences à caractère sexuel sur Internet.

Apprenez aux élèves à fixer, identifier et respecter les limites

  • Précisez clairement que rien ne les oblige à faire quelque chose s’ils n’en ont pas envie. Pas même si les autres trouveraient « cool » qu’ils le fassent ou réagiraient mal à un refus de leur part.
  • Apprenez-leur à dire non et à interrompre tout contact si quelqu’un les « approche » d’une façon qui leur déplaît.
  • Encouragez-les à parler des événements qui les affectent avec quelqu’un en qui ils ont confiance
  • Faites-leur comprendre que chacun a ses propres limites en matière de sexualité. On constate par exemple que les garçons et les filles vivent très différemment les expériences à caractère sexuel sur Internet.
  • Soulignez que certaines choses (le porno par ex.) peuvent choquer ou être mal interprétées. Il ne faut donc pas les relayer sans réfléchir.
  • Faites-leur prendre conscience du fait que rien n’est anonyme sur Internet. Si quelqu’un refuse de faire quelque chose, il faut respecter son choix ; toute forme de contrainte ou de chantage doit être exclue.
  • Précisez qu’il n’est pas permis de diffuser des photos d’une personne sans son autorisation. À plus forte raison s’il s’agit de photos dénudées : leur diffusion est non seulement préjudiciable, mais aussi punissable.

Fixez des règles claires avec les élèves concernant l’utilisation d’Internet

  • Mettez-les en garde contre les risques d’une rencontre réelle. S’ils acceptent quand même une rencontre, recommandez-leur d’emmener un(e) ami(e) et de choisir un lieu public très fréquenté.
  • Apprenez-leur à fermer les pages indésirables.
  • Expliquez-leur qu’ils doivent parler à quelqu’un s’ils ont vu ou vécu quelque chose qui les met mal à l’aise.
  • Accordez-vous sur le fait qu’ils ne doivent pas publier de photos ou de vidéos qu’ils pourraient regretter par la suite ou qui sont susceptibles d’être interprétées comme des invitations sexuelles.
  • Expliquez-leur pourquoi ils ne peuvent jamais donner leur numéro de téléphone et leur adresse à des inconnus.

Outils

Dossier pédagogique « Connected » relatif à la sexualité et à Internet.

© 2015 Child Focus | Avenue Houba - de Strooper 292 | B-1020 Bruxelles | BE19 3101 2229 9912