Photos, sexting, selfie

Les enfants et les jeunes adorent publier des photos et les partager avec leurs amis. En tant que parent, il vous arrive peut-être de vous interroger sur les raisons de ce phénomène.

Quels sont les risques liés au partage de photos sur Internet ?

L’équipe e-safety de Child Focus revient sur les règles de conduite que les enfants et les jeunes peuvent appliquer lorsqu’ils publient des photos en ligne.

La publication de photos en ligne toujours plus populaire

Les jeunes adorent diffuser des photos en ligne (des photos de leurs vacances, avec leurs amis, etc.).

C’est pour eux un moyen simple de tenir leurs amis, leurs connaissances, leur famille… au courant des derniers événements. Et comme une image est souvent plus éloquente que des mots, ils préfèrent généralement publier une photo qu’écrire un texte.
Au-delà de l’aspect informatif, ces photos contribuent également à renforcer leur image sur le Net.

Par ailleurs, grâce au large choix d’applications, de réseaux sociaux et d’autres perfectionnements technologiques tels que les smartphones, il est de plus en plus facile de prendre des photos, mais aussi de les partager, « liker », taguer, etc. Cette interactivité contribue aussi à la popularité grandissante du phénomène.

Les jeunes risquent toutefois, à un moment donné, de ne plus tenir compte des conséquences potentielles. De même, ils ne réfléchissent pas toujours au respect du droit à l’image.

Photos et sexting

Le sexting consiste à envoyer ou diffuser en ligne des photos ou des messages à caractère sexuel. Il peut paraître innocent de prime abord, mais comporte des risques non négligeables. Les jeunes ont généralement recours au sexting parce qu’ils veulent tenter de nouvelles expériences avec leur petit(e) ami(e), tester leurs limites, voire juste « rigoler » ou relever un défi. Nombre de sextings ne posent aucun problème parce qu’ils ont été envoyés dans le cadre d’une relation de confiance et que les jeunes ont suffisamment de respect l’un pour l’autre pour ne pas diffuser les photos. Mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas.

Que faire si ces photos sont diffusées ? Les conseils suivants peuvent être utiles pour les parents:

  • Rassurez votre enfant, ne le jugez pas trop sévèrement – il n’a pas demandé à être présenté de la sorte sur Internet.
  • Si le jeune qui a diffusé les photos fréquente aussi l’école, le club de sport, l’académie de musique… de votre enfant, informez-en la direction/l’entraîneur/le responsable
  • Essayez d’avoir une idée précise de la situation (quelles sont les photos qui ont été diffusées, quand et à qui ?)
  • La personne qui a diffusé les photos est aussi celle qui peut les supprimer le plus rapidement. Si ce n’est pas possible, signalez le fait sur le site concerné. Child Focus peut également vous aider : vous pouvez nous contacter au 116 000 ou via clickhelp@childfocus.org.

Vous trouverez ici des informations plus détaillées sur le sexting.

Selfie

Un selfie est un autoportrait, pris le plus souvent avec un smartphone. Le phénomène est assez récent et très populaire chez les enfants et les jeunes, qui utilisent les réseaux sociaux et des applications comme Snapchat, WhatsApp, Viber, Facebook et Instagram pour diffuser leurs selfies en ligne et les partager avec leurs amis.
Un selfie est une façon de se positionner et de construire son identité numérique. Il n’y a rien de mal à cela. Les jeunes ne font cependant pas toujours assez attention au fait qu’un grand nombre de gens peuvent voir ces photos et qu’elles peuvent circuler sur Internet sans qu’ils aient le moindre contrôle à cet égard. La façon dont ils se présentent et diffusent leurs photos peut donc avoir de réelles conséquences, surtout s’il s’agit de selfies osés. Il est donc bon d’aborder le sujet lorsque vous sensibilisez votre enfant à l’utilisation des médias.

© 2015 Child Focus | Avenue Houba - de Strooper 292 | B-1020 Bruxelles | BE19 3101 2229 9912