LANCEMENT DU FORMULAIRE “ Autorisation de voyager"

Child Focus News

26-06-2018

LANCEMENT DU FORMULAIRE “ Autorisation de voyager"

A l’approche des vacances d’été, Child Focus lance, en collaboration avec le SPF Justice, un formulaire permettant aux parents de s’accorder clairement sur les modalités d’un séjour à l’étranger avec leur enfant. Le but étant de faire réfléchir les parents aux risques éventuels qu’ils encourent et ainsi éviter que de telles situations n’aboutissent à un enlèvement parental.

Chaque année, Child Focus reçoit environ 230 appels relatifs à des cas d’enlèvement parentaux internationaux. Une augmentation des dossiers est observée chaque année durant les vacances d’été.

Environ un tiers des cas porte sur un parent craignant un enlèvement envers son enfant. Ces chiffres sont plutôt réjouissants. Dans de tels conflits familiaux transfrontaliers, pouvant être chargés émotionnellement, il est d’autant plus préférable de prévenir que de guérir.

La recherche d’une solution dans le cadre d’un enlèvement parental international est souvent un processus long et douloureux pour les personnes concernées : les parents mais aussi et surtout les enfants. Il ressort des chiffres de Child Focus qu’il faut compter pas moins d’une année avant de trouver une solution dans un tel dossier.

Les parents sont souvent inconscients des conséquences de leurs actes. Souvent, ils pensent qu’après une rupture conjugale, ils peuvent simplement déménager avec les enfants – également à l’étranger – et sont étonnés lorsqu’ils découvrent que leurs actes peuvent être considérés comme un enlèvement parental. Des accords clairs peuvent remédier à ce genre de situation.

Quand un parent veut partir à l’étranger avec son enfant, il convient d’en parler au préalable avec l’autre parent. Pour faciliter la communication, Child Focus lance aujourd’hui un formulaire « Autorisation de voyager » et ce en collaboration avec son partenaire principal, le SPF Justice.

Ce formulaire peut aider les parents à établir des accords clairs entre eux sur une intention de séjour à l’étranger.

Bien évidemment, ce formulaire (qui n’est pas un document officiel) ne peut empêcher un enlèvement ni remplacer les mesures de prévention déjà existantes.

Afin de mieux diffuser ces mesures de prévention, Child Focus lance en collaboration avec Politeia, un guide de prévention regroupant des informations complémentaires et conseils destinés aux conseillers de premières instance (travailleurs sociaux, PMS, policiers, avocats,…)

Ministre de la Justice Koen Geens : « Malheureusement, le nombre de dossiers relatifs aux enlèvements d'enfants par les parents reste stable depuis quelques années. J'aimerais voir ce chiffre baisser. Dans ce genre de situations douloureuses, il n'y a que des personnes à qui les enfants manquent et qui s'en éloignent. C'est aussi particulièrement traumatisant pour l'enfant. Ce guide de prévention publié par Child Focus doit souligner d'éventuelles situations dangereuses. Si les choses tournent mal malgré tout, le SPF Justice garantit faire tout ce qui est en son pouvoir pour faire appliquer les règles de droit international. Nous continuons à y veiller et demandons aux États d'appliquer les traités existant. »

Les parents ne parviennent pas à trouver un accord? Ils peuvent dès lors envisager d’avoir recours à une médiation afin de trouver une solution. Dans ce cadre, Child Focus offre une aide spécifique aux parents dans ce type de conflits transfrontaliers, aussi bien avant ou après un enlèvement.

Accès vers le formulaire »

Le guide de prévention peut être commandé via ce lien » ​

© 2015 Child Focus | Avenue Houba - de Strooper 292 | B-1020 Bruxelles | BE19 3101 2229 9912